Microlinux installe Linux sur votre matériel

Faites du neuf avec du vieux

Recyclez votre vieux PC

En dehors des configurations clé en main proposées par Microlinux, l'installation d'un poste de travail ou d'un serveur peut très bien s'effectuer sur le matériel que vous possédez déjà, à condition que celui-ci soit adapté.

Microlinux s'inscrit dans un souci d'écologie et de développement durable. Installer Linux sur votre matériel existant au lieu de le jeter parce que la nouvelle version de Windows ne tourne pas dessus, c'est aussi faire un geste pour l'environnement.

Mon PC est dur de la feuille !?!

Vista Incapable

Votre PC rame ? Vous avez le temps de vous préparer un café en attendant qu'il veuille bien démarrer ? Dans ce cas, ce n'est peut-être pas la peine de le reléguer à la casse pour autant. Après tout, c'est dans les vieilles marmites qu'on fait les meilleures soupes. Si votre ordinateur est un peu dur de la feuille, ce n'est probablement pas la faute du matériel. Il y a même de fortes chances à ce que l'erreur se situe du côté d'un système d'exploitation tout bonnement moisi.

Pourquoi ne pas offrir une cure de jouvence à votre matériel, en remplaçant votre installation Windows existante par un système Linux flambant neuf ? Vous serez probablement surpris des performances soudaines de votre bon vieux PC.

Votre unité centrale n'est pas Vista capable ? Votre portable acheté il y a quelques années à peine n'est pas Designed for Windows 7 ? Dotez-les d'un système Linux dernière génération, qui tourne parfaitement sur du matériel aux performances modestes. Et si vous disposez d'un PC récent, Linux tournera comme une flèche dessus. Gare au coup du lapin lorsque vous lancerez une application :o)

Diagnostic gratuit de votre matériel

Diagnostic de votre matériel

Vous faites partie des utilisateurs chez qui des termes comme gigaoctets, mégahertz, driver ou chipset occupent les mêmes zones cérébrales que file d'attente à la préfecture, extraction de dent de sagesse ou gastroentérite ? Ne vous tracassez pas de tous ces détails techniques. Microlinux propose d'établir un diagnostic gratuit et complet de votre matériel, en termes de performance et de compatibilité.

Configuration minimale requise

Bien sûr, on peut très bien refaire une jeunesse au vieux 486 ou Pentium I récupéré sous les combles, mais il s'agit là d'un hobby pour amateurs, comparable à la restauration de voitures ou de motos de collection d'avant 1940. Au quotidien, ce genre d'expérience est tout juste apte à engendrer des frustrations innommables, et il vaut donc mieux l'éviter.

Pour installer un poste de travail Linux dernière génération, un ordinateur vieux de cinq ou six ans fait très bien l'affaire. Comparé aux systèmes d'exploitation actuels comme Windows Seven, Windows 8 ou Mac OS X Lion, la dernière version de Linux configurée aux petits oignons par Microlinux est effectivement très peu gourmande en ressources.

Pour permettre à ceux qui s'y connaissent un peu de se faire une idée, voici quelques indications concernant la configuration requise pour une machine sous Linux :

Linux tourne très bien sur les vieilles configurations

  • Processeur : un Pentium IV simple première génération ou équivalent est largement suffisant.
  • Mémoire vive : 512 mégaoctets de RAM suffisent en théorie, 1 à 2 gigaoctets de RAM ne feront pas de mal.
  • Disque dur : un disque de 20 gigaoctets pourrait s'avérer suffisant pour une installation. Là encore, les plus petits disques vendus neufs de nos jours ne vont pas en-dessous de la barrière des 250 gigaoctets.
  • Carte graphique : une carte bas de gamme fait très bien l'affaire pour une utilisation de type bureautique. Si votre carte est très vieille, il suffit de la remplacer par une carte graphique premier prix (30 à 40 euros) pour utiliser les mêmes effets 3D que sous Windows Seven ou Mac OS X.
  • Lecteur optique : préférez un lecteur DVD-Rom à un lecteur CD-Rom.
  • Écran : un écran plat 17 pouces convient parfaitement. Un modèle 15 pouces fait également l'affaire. Évitez juste les écrans cathodiques. Vos yeux valent plus cher qu'un moniteur.

Votre matériel est-il compatible Linux ?

La plupart du matériel est compatible avec Linux

En dehors des simples performances, il s'agit de savoir si votre matériel est compatible Linux. Une installation informatique est constituée d'une multitude de composants. Ces composants peuvent être compatibles avec Linux, c'est-à-dire que le système Linux pourra les gérer. Ou alors ils ne sont pas compatibles, auquel cas on ne pourra pas les utiliser.

Voici une petite liste de composants en vrac, pour vous donner une vague idée de tout ce qui peut constituer un système informatique. Les chipoteurs noteront que la classification sommaire entre composants centraux et périphériques obéit à des critères vagues et obéit une distinction aléatoire, et ils ont raison :

Composants centraux Composants périphériques
Carte mère Imprimante
Carte graphique Scanner
Carte réseau filaire Modem
Carte réseau sans fil Douchette laser
Carte son Webcam
... ...

Actuellement, la plupart des composants sont gérés par Linux, même si l'emballage ne le spécifie pas explicitement et n'arbore que le sempiternel Compatible Windows XP, Windows Vista, Windows Seven. Cependant, il peut arriver de temps en temps qu'un certain type de matériel ne soit pas supporté sous Linux.

Certains composants ne sont pas compatibles avec Linux

À titre d'exemple, certaines imprimantes laser Canon ont acquis la tristement célèbre désignation de Winprinters, c'est-à-dire des imprimantes fonctionnant uniquement sous Windows. Cela tient au fait que le fabricant Canon a décidé de garder secrètes les spécifications du matériel et de publier les seuls drivers (autrement dit les bouts de code qui permettent au système d'exploitation de gérer l'imprimante) pour Windows.

Que faire dans un cas comme celui-ci ? La réponse est simple : boycotter le matériel en question et préférer des composants aux spécifications plus transparentes. Si la proposition vous semble douteuse, posez-vous la question si vous achèteriez une voiture qui roule exclusivement à l'essence Total.

Une carte PCI

Parmi les composants qui peuvent poser problème, on peut trouver :

  • certaines cartes mère ultra-récentes ;
  • certaines cartes réseau sans fil ;
  • certaines cartes graphiques ;
  • certains modems USB ;
  • certaines imprimantes ;
  • certains scanner ;
  • certaines webcams ;

De ce point de vue, la migration d'une configuration existante de Windows vers Linux pourrait ressembler à un vrai casse-tête, mais soyez rassurés. D'une part, le matériel non supporté se fait de plus en plus rare. D'autre part, Microlinux se charge de tester votre matériel et d'en étudier la compatiblité Linux.

Dans la majorité des cas, l'intégralité du matériel s'avère compatible Linux. Parfois, il peut s'avérer nécessaire de changer l'un ou l'autre composant non supporté ou mal géré.

Les ordinateurs portables

Linux sur votre portable ?

Les PC portables représentent un cas à part, étant donné qu'ils contiennent généralement davantage de périphériques que l'unité centrale de base (carte sans fil, webcam, lecteur de cartes Flash, etc.) et que d'autre part, ces composants ne sont généralement pas interchangeables. À titre d'exemple, on peut très bien changer la carte sans fil d'un portable contre un autre modèle de carte, mais ce n'est pas exactement une opération triviale, sans compter le fait que l'on perd la garantie.

Ceci étant dit, la majorité des ordinateurs portables fonctionne parfaitement sous Linux. Si vous disposez d'un portable, Microlinux propose également de vous établir un diagnostic de compatibilité.