LG K8Il y a quelque temps, j’ai récupéré un smartphone LG K8 flambant vieux avec Android 6.0. Malheureusement, ce téléphone ne fait pas partie des modèles officiellement supportées par des systèmes libres comme LineageOS ou /e/. Je n’ai pas voulu courir le risque de le briquer avec une ROM non officielle. Au lieu de cela, j’ai préféré « améliorer » le système Android préinstallé à la sauce libre, en supprimant une série de composants trop intrusifs et en ajoutant des applications respectueuses de ma vie privée pour les tâches les plus courantes.

Retour à la case départ

Ce n’est peut-être pas une mauvaise idée de réinitialiser le téléphone pour repartir sur des bases saines. Les indications qui suivent me servent avant tout de pense-bête.

  1. Paramètres > Général > Sauvegarder & Réinitialiser > Réinitialiser valeurs d’usine > Cocher Effacer la carte SD > Réinitialiser le téléphone > Fournir le code PIN > Supprimer tout.
  2. Aller boire un café pendant que le téléphone se réinitialise.
  3. Définir la connexion Wi-Fi.
  4. Ignorer la connexion au compte Google.
  5. Régler la date et l’heure : GMT+01:00.
  6. Renseigner le prénom et le nom.
  7. Cocher Protéger l’appareil > Fournir le code PIN.
  8. Notifications dans l’écran de verrouillage : Masquer uniquement les notifications sensibles.
  9. Désactiver tous les services Google.
  10. Renseigner la zone géographique : EU (France).
  11. Accepter la licence utilisateur LG.
  12. Enfin, vu que j’ai l’habitude de dactylographier sur un clavier suisse romand, je le configure dans Paramètres > Général > Langue et clavier > Clavier LG (Langues multiples) > Entrer la langue et la disposition du clavier > Français – Français (QWERTZ).

Installer les outils ADB

Je vais installer ADB (Android Debug Bridge) pour ouvrir un shell sur mon téléphone et accéder à certains réglages sous le capot. J’utilise OpenSUSE Leap 15.1 sur ma station de travail. Malheureusement, cette distribution ne fournit aucun paquet pour les outils Android dans les dépôts officiels. Au lieu d’aller fouiner dans les dépôts tiers, je vais télécharger Android Studio pour Linux sur le site officiel d’Android. Parfois, c’est plus simple d’enfoncer les clous avec un marteau-piqueur.

Une fois que j’ai récupéré le fichier android-studio-ide-191.6010548-linux.tar.gz, je l’installe en local pour mon utilisateur.

$ cd Téléchargements/
$ ls
android-studio-ide-191.6010548-linux.tar.gz
$ mkdir ~/Android
$ tar -xzf android-studio-ide-191.6010548-linux.tar.gz -C ~/Android
$ cd ~/Android/android-studio/bin/
$ ./studio.sh

L’assistant d’installation d’Android Studio se lance, et il suffit d’accepter les options sélectionnées par défaut.

Android Studio

Cliquer sur Next.

Android Studio

Choisir le type d’installation Standard.

Android Studio

Accepter le thème par défaut, sachant que de toute façon nous n’utiliserons pas l’interface graphique.

Android Studio

L’assistant affiche un récapitulatif de l’installation.

Android Studio

Attendre le téléchargement des composants et cliquer sur Finish.

Android Studio

Android Studio est disponible pour l’utilisateur local. Si jamais on souhaite supprimer l’application, c’est très simple.

$ rm -rf ~/Android/ ~/.android/ ~/.AndroidStudio3.5/

Activer le mode développeur

Nous devons activer le mode développeur sur le téléphone pour pouvoir le connecter au PC.

  1. Paramètres > Général > À propos du téléphone > Informations sur le logiciel.
  2. Tapoter sept fois sur le Numéro de build.
  3. Une nouvelle entrée Options de développement apparaît dans Paramètres > Général.
  4. Options de développement > Cocher Débogage USB.
  5. Sur ce téléphone, j’ai dû remplacer le protocole MTP par PTP pour pouvoir me connecter. Options de développement > Réseau > Configuration USB > PTP.

Connecter le téléphone au PC

Contrairement à ce que prétendent un certain nombre d’articles de blogs sur le sujet, ADB ne requiert pas de privilèges root pour fonctionner correctement.

Sur le PC :

$ cd ~/Android/Sdk/platform-tools
$ ./adb start-server
* daemon not running; starting now at tcp:5037
* daemon started successfully
  1. Brancher le téléphone au port USB du PC.
  2. Autoriser la connexion USB.
  3. Accepter la clé RSA.

Si tout se passe bien, le téléphone apparaît comme ceci.

$ ./adb devices
List of devices attached
LGK350HURCSGYD device

À partir de là, on peut ouvrir un shell sur le téléphone.

$ ./adb shell
shell@mm1vn:/ $

Adopte une carte SD

Android est capable de traiter une carte SD comme un périphérique interne. Depuis la version 6.0, cette fonctionnalité est connue sous le nom de adoptable storage. Malheureusement, certains fabricants comme LG ou Samsung ont décidé de la désactiver pour des raisons qui leur sont propres. Heureusement pour nous, ADB permet de contourner cette limitation.

Mon téléphone dispose d’un disque interne de 8 Go. J’ajoute une carte Micro SD de 16 Go et je l’intègre comme ceci.

$ ./adb shell
$ sm list-disks
disk:179,128
$ sm list-volumes all
private mounted null
public:179,129 mounted AB37-1C0C
emulated mounted null
$ sm set-force-adoptable true
$ sm partition disk:179,128 private
$ sm set-force-adoptable false
$ sm list-volumes all
emulated:179,130 unmounted null
private:179,130 mounted e3772cd8-8fd8-4f49-aeed-d3825a23567b
private mounted null
emulated mounted null
$ exit
  1. Débrancher le cable USB.
  2. Redémarrer le téléphone.
  3. Gestion > Stockage et USB > Carte SD > Afficher le menu > Faire migrer ses données > Déplacer.

Une fois que la configuration est en vigueur, il est possible de déplacer certaines applications sur la carte SD via le menu Paramètres > Général > Applications. Cliquer sur l’application en question > Stockage > Mémoire utilisée > Modifier et remplacer Mémoire interne par Carte SD.

Installer F-Droid et Aurora

Pour éviter d’utiliser le Google Play Store, j’installe les deux magasins d’applications F-Droid et Aurora. F-Droid est un magasin d’applications libres pour Android.

  1. Paramètres > Général > Sécurité > Cocher Sources inconnues.
  2. Ouvrir le navigateur web Chrome sans se connecter à un quelconque compte Google.
  3. Ouvrir la page https://f-droid.org.
  4. Télécharger et installer l’APK de F-Droid.

Aurora est une alternative au magasin Google Play et permet d’installer des applications non libres sans pour autant disposer d’un compte Google.

  1. Lancer F-Droid.
  2. Effectuer une recherche sur Aurora.
  3. Installer Aurora en suivant les instructions.

Supprimer les applications Google

En temps normal, les applications Google ne peuvent pas être supprimées via le menu Paramètres > Général > Applications. C’est là où ADB va nous être utile.

$ ./adb shell

Afficher l’ensemble des applications (ou paquets) installés :

$ pm list packages | more

Afficher les applications Google :

$ pm list packages | grep google

À partir de là, nous pouvons nous débarrasser des applications Google trop intrusives.

  • Youtube :
$ pm uninstall --user 0 com.google.android.youtube
  • Gmail :
$ pm uninstall --user 0 com.google.android.gm
  • Google Quick Search Box :
$ pm uninstall --user 0 com.google.android.googlequicksearchbox
  • Google Docs :
$ pm uninstall --user 0 com.google.android.apps.docs
$ pm uninstall --user 0 com.google.android.apps.docs.editors.docs
$ pm uninstall --user 0 com.google.android.apps.docs.editors.sheets
$ pm uninstall --user 0 com.google.android.apps.docs.editors.slides
  • Google Maps :
$ pm uninstall --user 0 com.google.android.apps.maps
  • Google Play Music :
$ pm uninstall --user 0 com.google.android.music
  • Google Play Films :
$ pm uninstall --user 0 com.google.android.videos
  • Google Photos :
$ pm uninstall --user 0 com.google.android.apps.photos
  • Google Hangouts :
$ pm uninstall --user 0 com.google.android.talk
  • Google Duo :
$ pm uninstall --user 0 com.google.android.apps.tachyon
  • Chrome :
$ pm uninstall --user 0 com.android.chrome
  • Google Play Store :
$ pm uninstall --user 0 com.android.vending

Notons ici que certains composants comme par exemple les Google Play Services restent essentiels pour le bon fonctionnement d’Android, même si nous n’utilisons pas l’application.

Navigation web : Firefox

Le moment est venu de compléter notre panoplie d’applications. F-Droid a décidé d’adopter une ligne puriste sur Firefox et ne propose plus que le fork Fennec. Pour ma part, j’installe simplement la version mobile de Firefox depuis Aurora.

Bloqueur de pubs : Blokada

Blokada est un bloqueur de pubs libre, qui peut facilement être installé via F-Droid.

Contacts : DAVx5

Tous mes contacts sont centralisés sur mon serveur OwnCloud, et DAVx5 me permet d’y accéder facilement.

  1. Lancer F-Droid.
  2. Chercher et installer DAVx5.
  3. Désactiver la synchronisation planifiée.
  4. Installer la dépendance OpenTasks.
  5. Lancer DAVx5 et cliquer sur l’icône + pour ajouter un compte.
  6. Cocher Connexion avec une URL et un nom d’utilisateur.
  7. Renseigner l’URL, le nom d’utilisateur et le mot de passe pour la connexion.
  8. Se connecter > Créer un compte > Cliquer sur l’adresse mail associée.
  9. Autoriser DAVx5 à accéder au calendrier.
  10. Cocher Contacts et autoriser l’accès à l’application.
  11. Cliquer sur l’icône de synchronisation.
  12. Ouvrir l’application Contacts et vérifier si tout le monde est là.

Stockage réseau : OwnCloud

Mes fichiers sont stockés et synchronisés sur mon propre serveur OwnCloud. Le client pour Android est facilement installable sous Android.

  1. Lancer F-Droid.
  2. Effectuer une recherche sur OwnCloud et installer l’application client.
  3. Fournir l’adresse du serveur OwnCloud.
  4. Renseigner l’identifiant et le mot de passe pour la connexion.

VPN : ProtonVPN

J’utilise ProtonVPN avec la formule Basic sur ma station de travail et mon portable. Le client Android peut s’installer via le magasin Aurora.

À la première connexion, ProtonVPN demande le login et le mot de passe. Attention, il s’agit des identifiants de connexion au site de ProtonVPN et non pas des identifiants de connexion OpenVPN/IKEv2.

Une fois qu’on est connecté à l’un des serveurs de ProtonVPN, une petite clé apparaît en haut à droite de la zone de notification.

Courrier électronique : K-9 Mail

J’héberge moi-même mon propre serveur mail. En théorie, je pourrais très bien me servir de mon webmail Roundcube, vu qu’il intègre une interface avec un thème responsive. En pratique, je vais installer le client K-9 Mail sur mon téléphone, vu que c’est libre et bien fait. Il suffit de lancer F-Droid et de lancer une recherche sur K-9 Mail. Au premier lancement, je fournis mes coordonnées de connexion en cliquant sur Configuration manuelle, et le tour est joué.

Et maintenant ?

Mes besoins en applications mobiles sont assez modestes, et c’est pour cela que je n’ai ajouté qu’une poignée d’applications supplémentaires. N’hésitez pas à m’envoyer vos suggestions ou vos remarques dans la zone de commentaires ci-dessous.

Post Scriptum 14 janvier 2020 : Ajout du Google Play Store aux applications à supprimer. Ajout de Blokada à la liste des applications à installer. Merci à Manisblack pour le tuyau.


La rédaction de cette documentation demande du temps et des quantités significatives de café espresso. Vous appréciez ce blog ? Offrez un café au rédacteur en cliquant sur la tasse.

 

Catégories : Smartphone

8 commentaires

Mainsblack · 13 janvier 2020 à 22 h 50 min

Merci pour cet article,
j’ai fait la même chose sur mon P20 Pro puisque Huawei ne fournit pas le code de déblocage du Bootloader.
Et j’ai dé-installé le google play avec cette commande
adb shell pm uninstall –user 0 com.android.vending

    kikinovak · 13 janvier 2020 à 23 h 13 min

    Il me semble que l’élément vital qu’il faut absolument préserver c’est les Google Services. Vous confirmez que tout fonctionne toujours correctement après la suppression de Google Play ?

      Nibel · 14 janvier 2020 à 11 h 41 min

      C’est curieux de constater à quel point c’est intrusif.
      LineageOS propose des ROM Android sans les services Google : il est donc parfaitement possible de s’en passer. Je n’ai pas le moindre service Google sur mon Galaxy S3 4G (flambant le très vieux, le mien aussi ;)).

      Mais en effet, une fois installés, on ne peut pas les retirer sans risquer des dysfonctionnement…

      Il faudrait pouvoir les décompiler pour comprendre ce qu’ils font et agir en conséquence pour pleinement le retirer.

Manisblack · 14 janvier 2020 à 7 h 30 min

@kikinovak, oui je vous confirme que tout fonctionne très bien après la suppression du play store mais ques les services google play sont toujours installés sur mon système.
Profitez-en pour installer Blokada car android est très bavarard sur le réseau

    kikinovak · 14 janvier 2020 à 16 h 37 min

    J’ai intégré vos deux suggestion. Merci beaucoup.

Damien · 17 janvier 2020 à 15 h 25 min

Bonjour, Protonvpn et Blokada peuvent fonctionner en même temps ? Je croyais que Blokada marchait en faisant appel à la fonction locale vpn du smartphone ?

Kalim · 6 février 2020 à 14 h 51 min

Super tuto pour ceux qui veulent se sortir des griffes de Google.
Mon smartphone étant déjà sous LineageOs, je suis tranquille de ce côté.
Mais avec l’arrivée prochaine (retardée déjà plusieurs fois) de la DSP2, savez-vous quelles sont les applications indispensables à avoir sur son tél (Google Play, Google Services ?…) pour que les applications bancaires fonctionnement tout en évitant au maximum de se faire tracer par Google ?
Merci pour éclairages 😉

steflin · 20 février 2020 à 11 h 51 min

Excellent, merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.