HPJ’ai une préférence marquée pour les imprimantes de la marque HP, étant donné qu’elles sont toutes très bien gérées par HPLIP. Or, avec les modèles récents, il est parfois – pour ne pas dire souvent – nécessaire d’utiliser une version plus récente de HPLIP que celle fournie par le distributeur. C’est le cas notamment pour Red Hat Enterprise Linux et ses dérivées comme CentOS. L’installation d’une version plus récente de HPLIP n’est pas une opération triviale lorsqu’on utilise cette famille de distributions. C’est la raison pour laquelle j’ai rédigé cette petite documentation.

Le poste de travail par défaut que j’utilise sur mes machines et que j’installe à tous mes clients – selon la devise « eat your own dog food » – est basé sur CentOS 7 et le bureau KDE. La configuration par défaut est plutôt minimale et ne fournit pas de serveur d’impression. On va donc commencer par installer ce composant.

$ sudo yum group install "Print Server"

Activer et démarrer le serveur CUPS.

$ sudo systemctl enable cups
$ sudo systemctl start cups

Dans un premier temps, on va installer la version de HPLIP fournie par CentOS.

$ sudo yum install hplip-gui

L’intérêt de cette démarche, c’est de disposer de toutes les dépendances nécessaires au bon fonctionnement de HPLIP. Les mainteneurs des pilotes récents fournis par HP n’ont pas renseigné correctement les dépendances de leurs paquets.

La prochaine étape consiste à récupérer le paquet récent de HPLIP sur le site officiel. On note au passage que l’ancien site https://hplipopensource.com est redirigé vers cette nouvelle plateforme. Cette fois-ci, c’est clair qu’on ne s’adresse pas à Madame Michu.

HPLIP

Dans le menu principal du site, je suis les liens Install and Setup > Download et je télécharge le paquet pour Red Hat Enterprise Linux 7. Je choisis la version Full Package.

Ici, je vous fais grâce des détails d’une tentative d’installation infructueuse de ce paquet. HPLIP 3.19.3 dépend d’une bibliothèque introuvable libImageProcessor.so et refuse de s’installer. Je prends le temps de boire un café pour oublier ma double frustration face à la conclusion suivante.

  • Les ingénieurs de chez Red Hat sont manifestement incapables de fournir un paquet HPLIP raisonnablement récent.
  • Les ingénieurs de chez HP sont manifestement incapables de fournir un paquet HP qui s’installe correctement sous CentOS.

Qu’à cela ne tienne, je me retrousse les manches et je cherche une solution à ce dilemme. Concrètement, elle doit se situer quelque part entre le paquet HPLIP 3.15.9 obsolète fourni par Red Hat et CentOS et le paquet HPLIP 3.19.3 inutilisable fourni par HP.

Le problème ici, c’est que HP ne fournit pas d’archives de téléchargement pour les anciens paquets RPM. La seule chose que l’on trouve ici, c’est l’archive de téléchargement SourceForge qui fournit le code source des anciennes versions de HPLIP.

Je retourne donc sur la page officielle de HP, je suis les liens de téléchargement, et au moment de télécharger le paquet RPM pour ma famille de distributions, je survole le lien Download, je fais un clic droit dessus, je copie l’adresse du lien, j’ouvre un nouvel onglet, je colle le lien dans mon nouvel onglet, et je remplace la version actuelle (3.19.3) par une version un peu plus ancienne et qui fonctionne, en l’occurrence 3.17.11. Notez au passage que j’ai simplement procédé par élimination en essayant successivement différentes versions. Voici donc le lien direct. Et si jamais les mainteneurs de paquets de chez HP lisent ces lignes, sachez qu’il y a une place en enfer exprès pour vous.

Avant d’installer HPLIP 3.17.11, il faut que j’élimine tous les paquets officiels relatifs à HPLIP présents sur mon système.

$ sudo yum remove hplip-common

Cette dernière commande supprime également les paquets hpijs, hplip, hplip-gui, hplip-libs et libsane-hpaio qui dépendent de hplip-common.

$ sudo yum localinstall hplip-3.17.11_rhel-7.0.x86_64.rpm

Je note au passage que ce paquet hplip fournit hplipfull.

$ rpm -qa | grep hplip
hplipfull-3.17.11-0.x86_64

Pour éviter les conflits et faire les choses proprement, j’édite /etc/yum.conf pour blacklister les paquets officiels.

# /etc/yum.conf
...
exclude=hplip* hpijs libsane-hpaio

Je lance l’assistant graphique de configuration des imprimantes HP depuis le menu Applications et je clique sur Setup Device.

HPLIP

L’imprimante dans mon bureau est une imprimante réseau.

HPLIP

Elle est reconnue automatiquement.

HPLIP

Je renseigne la description et l’emplacement de l’imprimante et j’active l’envoi de la page de test.

HPLIP

HPLIP me demande de fournir le mot de passe root.

HPLIP

À ce stade, je vérifie si ma page de test s’est imprimée correctement. Une fois que tout est bon, je définis mon imprimante comme imprimante par défaut.

HPLIP

La prochaine étape consiste à installer le plug-in de chez HP. Pour ce faire, j’ouvre un terminal et j’invoque la commande hp-plugin en tant qu’utilisateur normal.

HPLIP

Il ne me reste qu’à accepter la licence et fournir une deuxième fois le mot de passe root.

HPLIP

Pour finir, je lance Simple Scan pour vérifier le bon fonctionnement du scanner de l’imprimante.

Scanner HP


1 commentaire

Installer une imprimante HP multifonction récente sous CentOS 7 - My Tiny Tools · 20 avril 2019 à 17 h 44 min

[…] (Source: Journal du hacker) […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.