HorlogeCette page décrit la synchronisation NTP d’un poste de travail tournant sous OpenSUSE Leap 15.0 avec un serveur NTP local. Au lieu de synchroniser chaque poste avec un serveur NTP sur Internet, on va procéder de façon plus économique et préférer la synchronisation avec la machine locale.

Dans la configuration par défaut, OpenSUSE Leap utilise Chrony comme client NTP.

$ systemctl status chronyd
● chronyd.service - NTP client/server
   Loaded: loaded (/usr/lib/systemd/system/chronyd.service; enabled; vendor preset: d>
   Active: active (running) since Tue 2019-01-01 10:20:40 CET; 16min ago

Dans l’exemple ci-dessous, la machine est synchronisée avec un serveur public, en l’occurrence www.almaprovence.fr, une des nombreuses machines du pool public de serveurs NTP.

$ chronyc tracking
Reference ID    : D4539120 (www.almaprovence.fr)
Stratum         : 3
Ref time (UTC)  : Tue Jan 01 09:08:11 2019
System time     : 0.000015831 seconds fast of NTP time
Last offset     : -0.000006136 seconds
RMS offset      : 0.000109482 seconds
Frequency       : 21.569 ppm slow
Residual freq   : -0.001 ppm
Skew            : 0.538 ppm
Root delay      : 0.041297715 seconds
Root dispersion : 0.000377501 seconds
Update interval : 65.1 seconds
Leap status     : Normal
$ chronyc sources
210 Number of sources = 4
MS Name/IP address         Stratum Poll Reach LastRx Last sample               
===============================================================================
^- saphire.uk.to                 3   8   377   225   -228us[ -129us] +/-   62ms
^* www.almaprovence.fr           2   6   377    30   -601us[ -570us] +/-   21ms
^- ntp0.dillydally.fr            2   8   377   354  -1273us[-1155us] +/-   80ms
^- ks3357022.kimsufi.com         2   8   377   161  -1745us[-1700us] +/-   70ms

Puisque je dispose d’un magnifique outil de configuration graphique, je ne vais pas me priver de l’utiliser. Je lance YaST et je me rends dans Services réseau > Configuration NTP.

OpenSUSE Client NTP

Dans la configuration par défaut, la machine pointe sur le pool de serveurs publics 0.opensuse.pool.ntp.org. Je clique sur Modifier.

OpenSUSE Client NTP

Je remplace l’adresse publique par le nom d’hôte de mon serveur NTP local, en l’occurrence amandine.microlinux.lan. Je clique sur Tester pour vérifier la connexion.

OpenSUSE Client NTP

Une fois que le test a été concluant et que YaST m’a répondu quelque chose comme Le serveur est joignable et répond correctement, je confirme en cliquant sur OK.

OpenSUSE Client NTP

Mon poste client est désormais synchronisé avec mon serveur NTP local.

$ chronyc tracking
Reference ID    : C0A80205 (amandine.microlinux.lan)
Stratum         : 4
Ref time (UTC)  : Tue Jan 01 09:32:38 2019
System time     : 0.000012402 seconds slow of NTP time
Last offset     : -0.000024849 seconds
RMS offset      : 0.000115210 seconds
Frequency       : 21.436 ppm slow
Residual freq   : -0.028 ppm
Skew            : 0.830 ppm
Root delay      : 0.065072872 seconds
Root dispersion : 0.044151753 seconds
Update interval : 64.5 seconds
Leap status     : Normal
$ chronyc sources
210 Number of sources = 1
MS Name/IP address         Stratum Poll Reach LastRx Last sample               
===============================================================================
^* amandine.microlinux.lan       3   6   377    36    -52us[  -77us] +/-   81ms

Si jamais il devient nécessaire de forcer la synchronisation de l’horloge – par exemple lorsque la pile intégrée à la carte mère est vide – on peut procéder comme ceci.

$ sudo chronyc makestep
200 OK

1 commentaire

Synchroniser un poste client OpenSUSE Leap 15.0 avec un serveur NTP local - My Tiny Tools · 1 janvier 2019 à 14 h 00 min

[…] (Source: Journal du hacker) […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.