Le huitième article dans notre série sur la découverte d’OpenSUSE Leap est consacré à la configuration du bureau KDE. Si vous avez tout suivi jusqu’ici, vous disposez d’ores et déjà d’un poste de travail raisonnablement complet et fonctionnel. Le moment est venu de procéder à quelques ajustements pour améliorer l’ergonomie de notre outil de travail.

OpenSUSE Configuration KDE

Un bureau sobre et fonctionnel

Dans un précédent article, nous avons eu l’occasion de peaufiner le terminal et le shell, et à cette occasion, vous avez pu voir que je préfère m’en tenir le plus possible à la configuration par défaut telle qu’elle est fournie par le distributeur. Les quelques modifications que j’apporte sont généralement issues de l’interaction quotidienne avec mes utilisateurs.

Activer le menu Kickoff

Dans la configuration par défaut, OpenSUSE utilise le menu Kicker. On dira que les goûts et les couleurs ne se discutent pas, mais j’ai une préférence marquée pour le menu Kickoff, que je trouve plus intuitif et plus esthétique. Pour l’activer, faites d’abord un clic droit sur le bouton du menu et cliquez sur Alternatives.

OpenSUSE Configuration KDE

Dans la sélection de gabarits de menu, cliquez sur Lanceur d’application, puis sur Changer.

OpenSUSE Configuration KDE

Voici les catégories des applications du menu Kickoff. Ne vous inquiétez pas si ce ne sont pas les mêmes que sur votre machine. Nous y viendrons un peu plus loin.

OpenSUSE Configuration KDE

Activer le double clic

L’ouverture des fichiers et des dossiers en mode graphique s’effectue avec un simple clic dans la configuration par défaut, ce qui peut être assez déroutant pour les utilisateurs venant de Microsoft Windows. J’ai donc pris l’habitude de reconfigurer le double clic par défaut. Dans les Paramètres de KDE, repérez les Périphériques d’entrée et définissez le double clic pour la souris.

OpenSUSE Configuration KDE

Agrandir les icônes du gestionnaire de fichiers

Le gestionnaire de fichiers Dolphin utilise un jeu d’icônes pas très visible dans la configuration par défaut. Pour les agrandir, il suffit de saisir le petit bouton de réglage en bas de la fenêtre. Personnellement, j’opte pour une taille par défaut de 64 pixels pour chaque icône.

OpenSUSE Configuration KDE

Configurer le verrouillage de l’écran

Lorsque vous ne touchez pas à votre système pendant cinq minutes, l’écran se verrouille automatiquement, ce qui vous oblige à saisir votre mot de passe pour pouvoir continuer à travailler. Pour augmenter cette durée, il faut se rendre dans les Paramètres de KDE, dans la section Comportement de l’espace de travail. Repérez l’onglet Verrouillage de l’écran et choisissez une durée qui vous convient.

OpenSUSE Configuration KDE

Activer les fenêtres en gélatine

Je disais plus haut que j’aimais bien les configurations sobres. L’utilisation des fenêtres en gélatine, c’est l’exception qui confirme la règle. J’aime bien cet effet, et je le trouve beaucoup plus sobre que l’équivalent de Compiz. Pour l’activer, il suffit de cocher la ligne correspondante dans les Effets de bureau. Notez que si vous ne voyez pas cette fonctionnalité, c’est que votre carte graphique ne la supporte pas.

OpenSUSE Configuration KDE

Les entrées de menu sont définies sous le capot par une série de fichiers *.desktop dans les répertoires /usr/share/applications et /usr/share/applications/kde4. Chaque fichier définit le nom de l’entrée de menu, la catégorie de l’application, l’icône à afficher, etc. Ces dénominations et les catégories correspondantes ne sont pas toujours très parlantes et/ou très pertinentes, j’ai donc décidé de les adapter à ma guise, dans le but de rendre le système plus intuitif pour mes utilisateurs.

Dans la collection de scripts que je fournis dans mon dépôt Github (voir les précédents articles pour cela), le script 06-personnaliser-menus.sh se charge de remplacer une partie des fichiers *.desktop fournis par défaut par des versions améliorées. Étant donné que je suis trilingue, j’ai inclus des traductions pour le français, l’anglais et l’allemand.

# git clone https://github.com/kikinovak/opensuse
# cd opensuse/15.0/scripts
# ./06-personnaliser-menus.sh

Notez qu’il faudra éventuellement réinvoquer ce script après une mise à jour.

OpenSUSE Configuration KDE

Créer le profil par défaut des utilisateurs

Vous vous doutez bien que je ne vais pas reconfigurer le bureau KDE à la main pour chacun de mes utilisateurs. Au lieu de cela, je vais créer un profil par défaut que je vais installer dans le répertoire /etc/skel. Le script 07-installer-profil.sh se charge automatiquement de l’installation de ce profil.

# ./07-installer-profil.sh

À partir de là, les utilisateurs nouvellement créés utiliseront un bureau KDE avec toutes les personnalisations que nous avons vues plus haut.


La rédaction de cette documentation demande du temps et des quantités significatives de café espresso. Vous appréciez ce blog ? Offrez un café au rédacteur en cliquant sur la tasse.

 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.