Cet article est la synthèse de nos précédents articles sur la distribution OpenSUSE Leap. Son but est de vous guider de manière rapide et concise dans l’installation d’un poste de travail cohérent et complet. C’est donc en quelque sorte la version quick & dirty (ou plutôt quick & clean) de ma série de guides d’installation personnalisés.

OpenSUSE Configuration KDE

Support d’installation

Si vous ne disposez pas du support d’installation, vous devez d’abord confectionner un DVD ou une clé USB d’installation.

Réinitialiser les disques durs

Ce n’est pas strictement nécessaire, mais c’est toujours une bonne idée de réinitialiser le ou les disques durs avant de commencer l’installation à proprement parler.

Deux disques en RAID 1 ?

Au cas où votre station de travail est équipée de deux disques durs, vous pouvez les configurer en miroir en utilisant le software RAID 1.

Installation standard d’un poste de travail

L’installateur d’OpenSUSE est assez intuitif. Si vous avez besoin d’explications sur certains paramètres de l’installateur, lisez l’article sur l’installation d’un poste de travail OpenSUSE Leap 15.0 KDE.

Définir un utilisateur provisoire

Lorsque l’installateur vous demande de définir un utilisateur non privilégié, créez un utilisateur install provisoire. Cet utilisateur sera supprimé une fois l’installation terminée.

OpenSUSE Leap Installation Rapide

Connexion initiale

Au terme du redémarrage initial, connectez-vous en tant qu’utilisateur install dans la fenêtre du gestionnaire de connexion SDDM.

OpenSUSE Leap Installation Rapide

Mise à jour initiale

Effectuez tout d’abord la mise à jour initiale de votre système nouvellement installé. Vous pouvez très bien utiliser l’applet de mise à jour située dans la zone de notification en bas à droite du bureau. Vous aurez probablement plusieurs mises à jour successives à faire, et qui nécessiteront un redémarrage.

OpenSUSE Leap Installation Rapide

Récupérer les scripts de post-installation

Ouvrez le terminal Système > Konsole, devenez root et installez le logiciel de gestion de versions git.

$ su -
Mot de passe :
# zypper install --no-recommends git

Récupérez le contenu de mon dépôt Github.

# git clone https://github.com/kikinovak/opensuse

Le répertoire opensuse/15.0/scripts contient une série de scripts post-installation numérotés qu’il suffit d’exécuter successivement.

OpenSUSE Leap 15.0

Personnaliser le shell

Le premier script se charge de personnaliser le shell pour root et les utilisateurs.

# ./01-personnaliser-shell.sh

OpenSUSE Leap 15.0

Configurer les dépôts de paquets

Le deuxième script configure automatiquement les dépôts de paquets nécessaires pour disposer d’un poste de travail complet.

# ./02-configurer-depots.sh

OpenSUSE Leap 15.0

Supprimer les applications inutiles

Le troisième script supprime toutes les applications inutiles ainsi que leurs dépendances orphelines.

# ./03-supprimer-paquets.sh

OpenSUSE Leap 15.0

Installer une panoplie d’applications

Le quatrième script installe automatiquement les paquets nécessaires pour disposer d’un poste de travail complet et fonctionnel.

# ./04-installer-paquets.sh

OpenSUSE Leap 15.0

En dehors des outils en ligne de commande, le script 04-installer-paquets.sh récupère également un certain nombre d’applications pour la bureautique, le multimédia, etc.

OpenSUSE Leap 15.0

Installer les polices TrueType supplémentaires

Le cinquième script récupère et installe une panoplie de polices TrueType propriétaires qui serviront notamment à assurer une meilleure interopérabilité avec les utilisateurs de Microsoft Office.

# ./05-installer-polices.sh

OpenSUSE Leap 15.0

Le sixième script se charge de personnaliser les entrées de menu KDE des applications.

# ./06-personnaliser-menus.sh

OpenSUSE Leap 15.0

Personnaliser la configuration de KDE

Enfin, le septième script installe un profil personnalisé pour l’environnement de bureau KDE. Cette configuration sera utilisée par défaut pour tous les futurs utilisateurs.

# ./07-installer-profil.sh

OpenSUSE Leap 15.0

Créer un utilisateur

Maintenant que le profil par défaut pour KDE est installé, nous pouvons créer un utilisateur. Lancez l’utilitaire de configuration YaST et repérez l’entrée de menu Gestion des groupes et des utilisateurs.

OpenSUSE Leap Installation Rapide

Cliquez sur Ajouter et définissez votre nouvel utilisateur.

OpenSUSE Leap Installation Rapide

Une fois que vous vous serez connecté avec votre identifiant, vous pourrez supprimer l’utilisateur provisoire install.

Conclusion

Félicitations, votre poste de travail OpenSUSE Leap 15.0 KDE est désormais configuré “aux petits oignons”. Jetez un oeil dans le sommaire des articles sur la distribution OpenSUSE Leap pour voir comment configurer votre carte graphique ou votre imprimante ou arrondir les angles de votre nouvelle installation.

 


6 commentaires

André Ray · 30 décembre 2018 à 9 h 11 min

bonjour,

J’ai cédé à la tentation, suse était la seule distribution que je n’avais pas testée. (parmi les majors bien entendu)
Machine virtuelle sur une Archlinux Mate. J’ai très vite arrêté KDE (trop lent sur la VM de mon ordi portable) et recommencer avec Mate, qui est quand même plus léger.

Je n’ai utilisé que le script des dépôts, j’ai rajouté Application:Geo, pour cartographie et GPS.

J’ai trouvé étrange que la net install ne fait pas une installation à jour? plus de 200 paquets et 2 Go de mise à jour après l’installation !

Le parcours réseau ne fonctionne pas après l’installation (Accès Box et NAS), je n’ai pas trouvé encore la solution, Samba, NFS sont bien présents, mais je découvre Suse et les noms des paquets sont pour certains différents de ceux d’Archlinux.
Une idée? pas abordé dans vos articles;

Une suggestion : ajouter les paquets exfat-utils et fuse-exfat, pour les cartes SD et disque USB formatés en exFat (Linux et Windows). Ça évite d’utiliser NTFS pour stocker des fichiers de plus de 4Go.

Très bien le nouveau Blog. Finissez bien l’année

    Dario Volny · 23 août 2019 à 10 h 18 min

    Bonjour, je voudrais savoir est ce que tu vas sortir un livre sur comment créer des scripts pour se faciliter la vie, sinon peux tu me conseiller un livre, aussi pourquoi tu n as pas choisi suse par rapport à opensuse

      kikinovak · 23 août 2019 à 10 h 45 min

      J’aborde les scripts shell dans le tome 2 de mon ouvrage Administration Linux par la Pratique. Si tout se passe bien, il sortira avant noël. Sur les serveurs j’utilise exclusivement CentOS. Sur les postes de travail, OpenSUSE Leap KDE est mon choix préféré. SUSE est à OpenSUSE ce que Red Hat est à CentOS. C’est une distribution commerciale et payante. La version communautaire répond exactement à mes besoins. Et pour ce qui concerne la littérature technique, j’ai toute une bibliothèque de livres sur l’informatique. Mon ouvrage « Administration Linux par la pratique » est un ouvrage d’initiation en la matière.

        Dario Volny · 23 août 2019 à 17 h 21 min

        Merci, pour avoir répondu, j ai déjà lu tes deux ouvrages, mais je vais relire le dernier,

Antoine · 19 février 2019 à 8 h 55 min

Bravo ! C’est ce genre de tutoriel qui aide vraiment les novices qui viennent de Windows à ne pas être rebutés par Linux.

Christophe · 16 mai 2019 à 19 h 37 min

Bonjour Nicolas,

Le script de personnalisation de l’environnement permet seulement de déconnecter l’utilisateur (que je n’ai pas mis dans le groupe administrateur) ; on ne peut plus éteindre la machine, les boutons sont grisés 😀
Sinon, en 10 ans sous système libre, je n’ai jamais utilisé KDE, cette mouture est agréablement surprenante et réactive (je suis sous Debian Buster pour le moment avec bureau Gnome3)

Sinon merci pour tout le boulot de documentation qui enrichi votre site (ou blog)

Christophe, ancien BM’iste convaincu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.