Q4OSDans mon quotidien professionnel, je travaille assez régulièrement avec du matériel déstocké. Les distributions Linux modernes comme OpenSUSE Leap 15.1 tournent très bien sur des machines qui ont cinq voire même parfois dix ans d’âge.

La semaine dernière j’ai récupéré un vieux portable qui pourrait presque faire office de pièce de musée. Un Acer Travelmate 2310 datant de 2005 avec deux autocollants Intel Pentium M et Designed for Windows XP à côté du clavier. En règle générale j’évite ce genre de matériel trop ancien. Mais la machine a l’air très bien conservée, et dans quelques jours je pars grimper avec un ami guide de montagne qui vit chichement et qui n’a pas d’ordinateur. Je me dis que si j’arrive à bricoler quelque chose de viable, ça pourra faire un heureux.

En termes de distributions Linux, exit OpenSUSE, Ubuntu ou Fedora, qui ne démarrent même pas sur ce genre de machine. Quant aux distributions légères et minimalistes, elles manquent souvent de convivialité et d’usabilité, à moins de plonger les mains dans le cambouis et de passer des heures voire des weekends entiers à tout peaufiner. J’ai eu fait ce genre de configuration dans le temps (voir mon livre Débuter avec Linux, entièrement basé sur Slackware Linux et l’environnement Xfce), mais cette fois-ci je recherche quelque chose de plus simple et qui juste marche.

Mon choix se porte sur Q4OS, une distribution allemande (Deutsche Qualität) basée sur la branche stable de Debian. Parmi les moutures diverses et variées de Q4OS, je m’intéresse particulièrement à la version 32-bits basée sur l’environnement de bureau Trinity, une continuation de KDE 3.5.

Sur la page de téléchargement du projet, j’opte pour Q4OS Centaurus Trinity Install CD 32-bit i386. Le fichier q4os-3.10-i386-instcd.r1.iso pèse 434 Mo en tout et pour tout. Je le grave sur un CD, étant donné que mon vieux Acer Travelmate refuse de démarrer sur une clé USB.

Au démarrage, je choisis Q4OS Classic Install.

Q4OS Installation

À partir de là, c’est tout simplement l’installateur de Debian Buster qui s’affiche dans une version légèrement simplifiée, du moins dans un premier temps. Je ne vais pas rentrer dans les détails de l’installation du système de base ici, vu que c’est une série d’opérations triviales comme le partitionnement et le formatage du disque, la création de l’utilisateur initial, etc.

Q4OS Installation

Après le redémarrage initial, le gestionnaire de connexion KDM s’affiche brut de décoffrage.

Q4OS Installation

Une fois que j’ai saisi mon mot de passe, un assistant de configuration (en anglais) me prend par la main et me permet dans un premier temps de peaufiner l’affichage graphique.

Q4OS Installation

L’assistant propose de télécharger automatiquement les localisations françaises des paquets.

Q4OS Installation

Dans le Gestionnaire de profil de bureau, j’opte pour l’environnement de bureau Trinity.

Q4OS Installation

Dans l’écran subséquent du Gestionnaire de profil de bureau, je choisis une installation épurée.

Q4OS Installation

L’assistant récupère les paquets nécessaires sur le réseau.

Q4OS Installation

Au terme de l’installation, je retourne à l’écran de connexion de KDM, qui s’affiche en français et dans un style très sobre et épuré.

Q4OS Installation

L’environnement Trinity affiche le même écran de démarrage que jadis KDE 3.5, et la petite musique au démarrage me ramène quinze ans en arrière.

Q4OS Installation

Trinity est effectivement à KDE 3.5 ce que MATE est à GNOME 2.32. Apparemment, il n’y a que le logo du menu qui a changé.

Q4OS Installation

La distribution Q4OS est livrée avec un écran d’accueil « maison » qui propose de faciliter les opérations les plus courantes.

  • Gestionnaire de profil
  • Installer des applications
  • Codecs propriétaires
  • Activer les effets visuels
  • Menu démarrer style « KickOff »
  • Authentification automatique

Q4OS Installation

Puisqu’on dispose d’un clicodrome bien fait et bien pratique, autant en profiter. Je commence par installer quelques applications pour compléter mon bureau.

Q4OS Installation

Les applications les plus courantes disposent d’un assistant d’installation qui se charge d’intégrer l’application bien proprement à l’environnement de bureau.

Q4OS Installation

C’est très propre et bien fait, et il suffit de faire ses emplettes par une série de clics. Voici ce que j’installe pour disposer d’un bureau un peu plus fonctionnel.

  • Network Manager
  • Update Manager
  • Mozilla Firefox
  • Mozilla Thunderbird
  • LibreOffice
  • VLC
  • Codecs multimédia

De retour dans l’écran d’accueil, j’installe les codecs propriétaires avant de redémarrer.

Conclusion

Q4OS me semble une solution idéale pour refaire une jeunesse à un très vieux PC. L’environnement de bureau Trinity est très peu gourmand en ressources et constitue un compromis réussi entre légèreté et fonctionnalité. Même sur une très vieille machine comme un portable Acer Travelmate 2310 datant de 2005, on peut disposer d’un bureau complet avec des versions modernes de Firefox, Thunderbird, LibreOffice et VLC.

Q4OS Installation


La rédaction de cette documentation demande du temps et des quantités significatives de café espresso. Vous appréciez ce blog ? Offrez un café au rédacteur en cliquant sur la tasse.

 


22 commentaires

seb · 9 janvier 2020 à 10 h 04 min

Bonjour,
Documentation toujours d’excellente qualité !
Pourrais-tu expliquer pourquoi les critères de ton choix pour Q4OS ?
D’avance merci.
Bonne journée,
Sébastien

    kikinovak · 9 janvier 2020 à 13 h 38 min

    Je lis régulièrement Distrowatch, et de temps en temps un projet retient mon attention. Q4OS me plaît bien parce que c’est maintenu par une petite équipe sérieuse avec un certain sens de la pérennité. Debian Stable constitue une base saine. Les outils développés par les mainteneurs de Q4OS apportent un réel confort à l’installation. Et vu que j’ai une préférence marquée pour KDE, Trinity me paraît adapté pour une vieille machine. Et puis en dehors de tout ça, en naviguant sur le site du projet et en installant Q4OS sur une machine, on découvre vite une certaine approche no bullshit, et ma foi, j’apprécie.

    Après, différents chemins mènent à Saint-Bauzille-de-Putois.

      Seb · 13 janvier 2020 à 15 h 51 min

      Et que penses-tu des distribs : Linux Lite ou Lubuntu ?

        kikinovak · 13 janvier 2020 à 15 h 53 min

        Jamais testé. C’est peut-être bien aussi.

          Seb · 13 janvier 2020 à 17 h 29 min

          Ces distributions sont « légères » et à base de Debian-Ubuntu. Elles sont intéressantes par exemple pour monter des VM de tests car mon gourmande qu’une Ubuntu « standard ».

metal · 9 janvier 2020 à 10 h 29 min

Très bon tuto.Je vais tester cette distrib (que je ne connaissais pas), sur mon acer TRAVELMATE de 2005 !

Benoît · 9 janvier 2020 à 14 h 46 min

Bonjour,

Merci pour cet article intéressant. Je ne connaissais pas cette distribution. Je vais tester sur un petit netbook. C’est une distribution qui va peut-être lui convenir.

    kikinovak · 9 janvier 2020 à 15 h 37 min

    Si jamais le netbook en question est un peu plus puissant, les distribs SolydK et SolydX sont des alternatives très intéressantes dans la famille des Debian-Stable-out-of-the-box.

toseg · 9 janvier 2020 à 21 h 59 min

Salut à vous, il y a Emmabuntüs (du debian) qui devrait tourné dessus en XFCE ou LXDE (prévu) https://blog.lc-numerik.fr/accueil/emmabuntus-sur-un-pentium-4-a-3ghz–c-est-faisable-
L’installeur Calamares est bien foutu https://calamares.io/about/
A+

    kikinovak · 9 janvier 2020 à 23 h 19 min

    Y’a des jours où je me demande si c’est Christian Vander de Magma qui a parrainé cette distribution bizarre. « Emmabuntüs », on dirait carrément du kobaïen. :o)

f6k · 10 janvier 2020 à 9 h 06 min

Ha ! La copie de l’écran de démarrage m’a aussi ramené en arrière ! J’ai l’impression de revoir ma bonne vieille Mandrake <3 Comme les autres, je ne connaissais pas Q40S, et je vais aller y jeter un oeil (voir les deux) ; ça a l'air très intéressant ! Par contre je m'interroge à propos de LibreOffice et Firefox ? Cela ne rame pas trop ?

    kikinovak · 10 janvier 2020 à 9 h 08 min

    Non, c’est correct. Processeur Pentium M et 768 Mo de RAM, et on arrive à utiliser Firefox, Thunderbird et LibreOffice sans trop galérer.

Frederic Bezies · 10 janvier 2020 à 13 h 35 min

Salut !

Je connais ce projet depuis des années, et je dois dire que c’est un des rares projets pour ordinosaure qui tienne la route.

Même si je ne suis pas fan de Trinity, c’est idéal pour les vieux jours d’un ordinosaure qui voudrait prendre une retraite bien méritée.

zebul666 · 10 janvier 2020 à 19 h 17 min

La première chose que j’aurais essayé de faire c’est d’upgrader la RAM et switcher le DD pour un SSD. C’était possible ?

Même en restant sur une distro pour ordinosaure, ça permet des gains appréciables. Voire de taper plus haut dans la gamme des distros Linux…

    kikinovak · 10 janvier 2020 à 19 h 23 min

    La RAM est déjà au taquet, et un SSD dans cette machine c’est un peu comme mettre des slicks à une deuche. :o)

      zebul666 · 10 janvier 2020 à 20 h 02 min

      bin ca fait une deuche de compet ? Près pour le GP d’australie ….

Will_tam · 12 janvier 2020 à 0 h 04 min

Bonjour tout le monde.

Je ne connaissais pas cette distribution, et ai déjà ouvert un onglet sur leur site alors que j’écris ce commentaire.

Merci pour l’information.

Perso, sur mon vieux netbook, je lui est installé une Raspbian x86.
Et j’avoue que ce « vieux » monsieur n’a pas l’air de trop souffrir, même si je lui demande d’ouvrir un navigateur « un peu » lourd comme Firefox

Bonne continuation

    Will_tam · 12 janvier 2020 à 0 h 06 min

    Tiens, je viens de voir qu’il ont porté leur distribution vers le Pi

llaq · 12 janvier 2020 à 21 h 50 min

Cool cet article .
Je manquerai pas d`essayer sur un vieux toshiba promis a la decharge.

B-L · 3 février 2020 à 9 h 36 min

Bonjour,
Très bon tutoriel qui a donné l’envie de tester Q4os 3.10 i386 sur un Acer Aspire 9410Z
qui dormait dans un placard.
Toute l’installation s’est passée sans problème, y compris les fichiers windows avec wine.
Là où cela a coincé c’est pour écouter la musique.En effet pas de son aussi bien avec pulseaudio ou Alsa.Le module son bien reconnu hda=intel (Alc883).
Désinstallation pulseaudio pour ne laisser que Alsa idem, alsamixer donne bien hda=intel.
Désinstallation Alsa et installation pulseaudio et pavucontrol toujours aucun son.
Différents intervenants sur les forums dédiés Q4os donnaient des manipulatios mais elles ne fonctionnent pa.
Si qulqu’un a une idée ou une manipulation qui fonctionne je suis preneur.

Q4os 3.10 x64 fonctionne sans aucun soucis dans tous les cas de figure et j’ai été un peu surpris par sa rapidité.

Cordialement,

    kikinovak · 3 février 2020 à 10 h 30 min

    Étant donné que Q4OS est basé sur Debian stable, peut-être que vous trouverez de l’aide sur un forum ou une mailing list Debian.

Refaire une jeunesse à un très vieux PC avec Q4OS – Jhc Info · 14 janvier 2020 à 8 h 05 min

[…] Source : Refaire une jeunesse à un très vieux PC avec Q4OS […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.