X11En temps normal, un serveur n’est pas censé disposer d’un environnement graphique. Or, dans certains contextes particuliers – comme par exemple l’installation du serveur d’annuaires 389 Directory Server avec sa console d’administration graphique – la présence d’un environnement graphique léger peut être souhaitable.

Cet article décrit l’installation du serveur graphique X.org et du gestionnaire de fenêtres WindowMaker sous CentOS 7, en partant d’une installation minimale de type serveur.

Pour commencer, installer le système X Window fourni par le groupe de paquets correspondant.

$ sudo yum group install "X Window System"

Installer le gestionnaire de fenêtres WindowMaker. On le trouve dans le dépôt tiers Nux Dextop, qu’il faudra configurer au préalable. Notez que ce dépôt requiert le dépôt EPEL.

$ sudo yum install WindowMaker

Le groupe de paquets X Window System fournit certes le gestionnaire de fenêtres Openbox, mais vu que WindowMaker était le premier environnement graphique que j’ai utilisé lorsque j’ai débuté avec Linux, j’ai décidé de le garder par simple habitude.

WindowMaker est un clone de l’environnement graphique du système NeXTSTEP conçu à la fin des années 1980 et basé sur BSD. Pour l’anecdote, c’est sur ce système que Tim Berners-Lee a développé le premier navigateur Web en 1990.

On installera également un terminal graphique et une panoplie de polices.

$ sudo yum install xterm xorg-x11-fonts-*

Le cas échéant, on pourra installer le gestionnaire de connexion GDM.

$ sudo yum install gdm

Éditer un fichier ~/.Xresources pour configurer l’aspect du terminal.

XTerm*background: #000000
XTerm*foreground: LightGrey
XTerm*font: 9x15
XTerm*VT100.geometry: 105x35

Ensuite, éditer ~/.xinitrc pour prendre en compte ce fichier.

/usr/bin/xrdb -merge $HOME/.Xresources
/usr/bin/wmaker

Lancer WindowMaker à la main.

$ startx

Le thème défini par l’équipe de CentOS n’est pas très joli à voir. Il vaut mieux utiliser le thème par défaut de WindowMaker en sélectionnant Apparence > Thèmes > Default dans le menu principal. Voilà à quoi cela ressemble au final.

WindowMaker

Si la taille de la police du terminal est trop petite, on peut jeter un oeil dans le fichier /usr/share/X11/app-defaults/XTerm. La section VT100.font affiche les tailles de polices disponibles.

*fontMenu*font2*Label: Tiny
*VT100.font2: 5x7
*fontMenu*font3*Label: Small
*VT100.font3: 6x10
*fontMenu*font4*Label: Medium
*VT100.font4: 7x13
*fontMenu*font5*Label: Large
*VT100.font5: 9x15
*fontMenu*font6*Label: Huge
*VT100.font6: 10x20

Au cas où la résolution de l’affichage n’est pas adaptée, on peut créer un fichier /etc/X11/xorg.conf.d/10-custom-screen.conf en adaptant la configuration comme ceci par exemple.

Section "Screen"
  Identifier "Default Screen"
  Device "Intel HD Graphics"
  Monitor "Default Monitor"
  DefaultDepth 24
  Subsection "Display"
    Depth 24
    Modes "1280x1024" 
  EndSubSection
EndSection

Si l’on a installé un gestionnaire de connexion comme GDM, on peut éventuellement définir le démarrage en mode graphique par défaut.

$ sudo systemctl set-default graphical.target

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.